Le chauffage électrique est système fréquemment utilisé du fait de son faible coût d’investissement. Il est accessible sous différentes forme : du convecteur, au plancher chauffant ou à la chaudière électrique sur plancher chauffant à eau.

Le confort sera d’autant plus complet que cette chaleur sera restituée suivant trois modes de transfert de chaleur par lesquels l’homme perd ses calories, c’est-à-dire la convection, le rayonnement et la conduction.

Définitions

Convection

La convection est un mode de chauffage par transfert d’énergie thermique utilisant de l’air en mouvement comme fluide de transfert entre le système de chauffage et les personnes à chauffer. La température d’air sera toujours supérieure à la température des parois du local chauffé.

Rayonnement

Le rayonnement est un mode de chauffage qui utilise des ondes infrarouges comme vecteur de transfert. En effet, deux corps ou deux objets de tempé

ratures différentes rayonnent naturellement l’un vers l’autre et il convient de retenir que les flux de chaleur vont toujours de l’élément le plus chaud vers l’élément le plus froid. En matière de chauffage, le rayonnement émis dans l’ambiance par le plafond ou le plancher se transforme en chaleur au contact d’un objet, d’une personne ou d’une autre paroi plus froide. Toutes les surfaces ainsi chauffées rayonnent à leur tour et transmettent leur chaleur à l’ambiance, créant ainsi des conditions de confort optimum pour l’occupant.

Conduction

La conduction thermique est le mode de transfert de chaleur provoqué par contact entre deux corps, entre deux matières. La chaleur d’un plancher chauffant par exemple est transmise principalement par rayonnement et également par conduction des éléments touchant le sol : nous-mêmes avec nos pieds, les meubles, tapis, …, qui eux-mêmes émettent par rayonnement et conduction.

 

Du simple convecteur au radiateur confort

Le convecteur :

Le convecteur est encore le système de chauffage le plus économique à l’installation. Cependant, il entraîne des consommations électriques élevées car son rendement d’émission n’est pas élevé du fait que la chaleur « monte » naturellement et a plus tendance à chauffer le plafond. Seul remède, une régulation par thermostat électronique incorporé, qui peut contrôler la température de chauffage au degré près !

Les thermostats dits mécaniques ou bilames, qui équipent les anciennes générations de convecteurs, sont source de trains de chaleur, donc d’inconfort et de surconsommation électrique du fait de la non-finesse de régulation. Ces convecteurs sont désormais dépassés et leur remplacement est recommandé à minima par des convecteurs à thermostats électroniques, voire des radiateurs type radiants.

Le faible coût d’installation ne doit pas cacher ces inconvénients sur le plan du confort et de la consommation.

Pour y palier, il sera nécessaire d’installer des convecteurs avec un minimum de précautions :

  • Utilisez des thermostats électroniques qui vous garantissent la sécurité d’utilisation, le confort et les performances.
  • Une programmation vous permettant de ne pas chauffer inutilement les pièces où il n’y a personne ou bien pendant les horaires de nuit où une température réduite est suffisante.

Le panneau rayonnant :

C’est la forme évoluée du convecteur car il fonctionne non plus en convection (mouvement d’air du bas en haut, soit un chauffage surtout du plafond), mais en rayonnement c’est-à-dire qu’il chauffe d’abord les parois et l’air ! La chaleur est diffusée via une plaque contenue dans l’appareil qui est chauffée par une résistance, et qui émet ses calories par une grille formée de petits orifices.

Le panneau rayonnant est un chauffage tout en douceur et avec moins de mouvements d’air et de poussières; il est particulièrement performant et adapté à un habitat bien isolé (peu de parois froides, peu de puissance).

 

Le radiateur à inertie :

Il porte bien son nom de radiateur car sa température de chauffe est stable, pas trop élevée (inférieure à 70° selon la norme) et présente une homogénéité d’émission de chaleur.
Il a de plus l’inertie, qui rappelle la sensation de chaleur douce du chauffage central. Il travaille également par rayonnement en chauffant d’abord les parois avant l’air et conserve une inertie de chaleur grâce à un corps de chauffe le plus souvent en fonte. Ce radiateur se distingue par la sensation de chaleur douce qu’il procure.

Le radiateur à inertie rayonne la chaleur

Le radiateur ne dissipe pas toute son énergie pour chauffer l’air. Il va, par rayonnement, chauffer les parois et permettre également de diminuer l’écart de la température de l’air au niveau de la tête et au niveau des pieds (le gradient tête-pieds).

Le radiateur à inertie procure une chaleur douce

Grâce à sa grande surface d’émission, le radiateur émet un rayonnement plus doux ce qui diminue l’asymétrie de rayonnement. L’appareil est toujours chaud mais pas trop chaud.
La température sur sa surface est stable dans le temps et homogène. Le bien-être qu’il procure est comparable à celui du chauffage central.

Exemple de radiateur à inertie

 

source ATLANTIC

image007Le plancher chauffant électrique

Destiné aux locaux de bonne qualité thermique, le plancher rayonnant électrique permet d’assurer la totalité du chauffage par le sol.

Le câble chauffant (1) est posé sur un isolant (2) destiné à orienter le flux puis est enrobé dans une chape flottante armée (3) de faible épaisseur (4 à 5 cm), désolidarisée thermiquement et mécaniquement du reste du bâtiment. Une fois réalisé, le sol peut recevoir la plupart des revêtements (4), carrelage, parquet collé…

Avantages :

  • Gain de temps à la pose
  • Chaleur douce et uniforme
  • Economies de chauffage
  • Surface libérée, pas d’émetteur visible

image008Régulé pièce par pièce à l’aide d’un thermostat électronique placé en ambiance, le plancher rayonnant électrique apporte un confort de haut niveau.

 

 

 

 

 

 

Comparatif mode de chauffage

 

Plancher Rayonnant Electrique Radiateur à inertie Panneau Rayonnant Convecteur
avec un fluide thermoconducteur maîtrisée
AVANTAGES Un grand confort Un très bon compromis
performance / investissement
Un 1er pas vers le confort Un investissement réduit
MODE DE
TRANSMISSION
DE LA CHALEUR
Rayonnement. Chaleur homogène dans la pièce Rayonnement. Chaleur homogène
dans la pièce
Rayonnement Chaleur homogène dans la pièce. Forte réactivité, montée en température rapide. Convection + rayonnement en ligne droite (comme les rayons du soleil). Les murs et l’air sont chauffés. Par mouvement d’air
(=convection). Chauffage immédiat.
TECHNOLOGIE Câble chauffant Résistance plongée
dans un fluide thermoconducteur
Résistance intégrée dans
un corps de chauffe en fonte ou en aluminium
Résistance intégrée dans une plaque émettrice (aluminium…) Résistance électrique

 

  • STM SAV

    32 rte Lannilis, 29260 FOLGOËT (LE) TEL : 02 98 25 07 27